Communiqué de presse
Aktion_Bildung – Action_Education – Azione_Istruzione

Journée d’action sur la précarisation dans la formation 7.11.18

Aujourd’hui, mercredi 7 novembre, des actions de protestation contre la précarisation dans l’éducation et la formation ont été menées dans divers endroits en Suisse. Ainsi, à Bâle et au Tessin des banderoles ont été déployées sur les bâtiments universitaires et scolaires afin d’attirer l’attention sur cette problématique. Diverses actions ont eu lieu dans différentes villes (Bâle, Berne, Lausanne, Fribourg, Neuchâtel, Zurich, plusieurs endroits au Tessin) dans le cadre de la Journée d’action organisée par l’alliance Action_Education.

Nous critiquons le développement du domaine de l’éducation et de la société dans son ensemble, que nous qualifions de précarisation. Le coût de la vie augmente de manière régulière, en raison entre autres de l’augmentation des primes d’assurance maladie et des loyers. Cela touche les personnes en situation financière difficile, qui travaillent souvent dans des domaines où les conditions de travail sont précaires. Des revenus souvent bas et irréguliers, des contrats de travail limités ainsi que des changements d’emploi fréquents signifient une incertitude constante quant aux conditions futures. La majorité des personnes en formation font également partie de cette catégorie sociale. Les apprenti.e.s et les stagiaires reçoivent généralement un salaire inférieur au minimum vital. Beaucoup d’étudiant.e.s sont obligé.e.s de renoncer à leur temps libre pour se permettre d’étudier. L’augmentation du coût des études due à l’augmentation des frais de scolarité, comme récemment à l’Université de Fribourg, à l’EPFZ et à l’EPFL, et la limitation de la durée des études augmentent la pression, notamment sur les étudiant.e.s en situation financière difficile. Non seulement les réglementations cantonales incohérentes en matière de bourses d’études désavantagent certaines personnes selon leur origine, mais la réduction progressive du financement du service public a pour conséquence que ce soutien financier est de plus en plus supprimé.

Toutes ces évolutions font que l’éducation dépend de plus en plus du soutien financier et du lieu de résidence des parents, de l’origine sociale et du lieu de résidence.

Nous critiquons ces tendances de sélection dans le domaine de l’éducation et nous nous défendons contre ces attaques de nos conditions d’apprentissage et de vie. Nous nous opposons aux mesures d’économie et de démantèlement dans les secteurs éducatif et social, ainsi qu’aux conditions de travail précaires au sein et en dehors des établissements d’enseignement. De plus, nous souhaitons amorcer un débat sur la précarisation.

Nous nous réjouissons de vos reportages et communications à notre sujet !

Si vous avez des questions, veuillez vous adresser directement aux groupes et associations de votre région. De plus amples informations sur l’Alliance Action_Education sont disponibles sur notre site web : http://action-education.ch/

 

Organisations membres :

CUAE / Genève
cuae@unige.ch

Kritische Medizinstudierende / Berne
info@krime.ch

Lange Nacht der Bildung / Berne
info@nachtderbildung.ch

Kritische Politik Zürich / Zurich
kripomail@gmail.com

KAP Kollektiv Autonome Politik / Fribourg
stoplahaussefribourg@gmail.com

SUD Etudiant-e-s et Précaires / Lausanne
info@sud-ep.ch

Kritische Studierende Basel / Bâle
krit.stud.basel@gmail.com

Sindacato Indipendente degli Studenti e Apprendisti (SISA) / Ticino
sindacatosisa@gmail.com

Collectif informel de l’université de Neuchâtel / Neuchâtel
akeduc.neuchatel@outlook.com

Soutiens :
AGEF (Association Générale des Etudiant-e-s de l’Université de Fribourg)
Assemblée générale de la FEN (Fédération des Etudiant-e-s neuchâtelois-es)
Comité de l’ANES (Association neuchâteloise des Etudiant-e-s en Sciences)
Offener Hörsaal Bâle